Notre équipe

Mobilisé.es pour imaginer, concevoir et concrétiser une société cyber résiliente

Assemblée des chercheuses et chercheurs

Comité de gestion

Conseil de direction

Comité d’orientation scientifique

Assemblée des chercheuses et chercheurs

Les forces vives et multidisciplinaires de l’Institut

Adel Abusitta

Professeur adjoint au Département de génie informatique et génie logiciel

Polytechnique Montréal

Voir la fiche

Dr. Adel Abusitta est professeur adjoint au Département de génie informatique et génie logiciel de Polytechnique Montréal. Son expertise principale se situe dans la cybersécurité alimentée par l’IA, l’IA sécurisée, la sécurité IoT et l’analyse de logiciels malveillants. Le Dr Abusitta a travaillé sur la conception et la mise en œuvre de l’analyse de données alimentée par l’IA pour discerner l’intention des logiciels malveillants en collaboration avec le Centre de recherche et développement pour la défense Canada (RDDC). De plus, il a été impliqué dans la conception et la mise en œuvre de méthodologies, techniques et modèles novateurs pour la détection précoce, la prévention et l’atténuation des cyberattaques. Avant de rejoindre Polytechnique Montréal, le Dr Abusitta a travaillé en tant que chercheur et consultant en cybersécurité axée sur les données à l’Institut de valorisation des données (IVADO). Il a travaillé en étroite collaboration avec des partenaires industriels pour identifier les meilleures pratiques de synthèse de données sensibles tout en réalisant un apprentissage automatique préservant la confidentialité sans compromettre la précision.

  • Cybersécurité
  • Sécurité et intelligence artificielle résiliente
  • Intelligence artificielle de confiance
  • Intelligence artificielle pour la cybersécurité
  • Analyse de logiciels malveillants
  • Cybersécurité et confidentialité
  • Systèmes de détection d’intrusion
  • Sécurité de l’internet des objets
  • Sécurité infonuagique

Alejandro Quintero

Professeur titulaire au Département de génie informatique et génie logiciel

Polytechnique Montréal

Voir la fiche

Alejandro Quintero a obtenu son diplôme d’ingénieur en génie informatique à l’université des Andes, en Colombie, en 1983. En juin 1989, puis en 1993, il a obtenu respectivement le diplôme d’études approfondies et le doctorat en génie informatique de l’INPG – Grenoble et de l’université Joseph Fourier à Grenoble, en France. Il est actuellement professeur titulaire au département de génie informatique et logiciel de Polytechnique Montréal, au Canada. Ses principaux domaines de recherche incluent l’Internet des objets, les services et applications liés à l’informatique mobile, les réseaux de capteurs, les réseaux sans fil, la sécurité des réseaux et la sécurité dans les applications mobiles. Le Dr Quintero est co-auteur de deux livres, ainsi que de plus de 120 autres publications techniques, comprenant des articles dans des revues spécialisées et des actes de colloques.

  • Réseaux de télécommunications
  • Systèmes et réseaux multimédias
  • Réseaux mobiles
  • Sécurité des réseaux mobiles
  • Réseaux sans-fil

Alina Dulipovici

Directrice adjointe à la formation de l’IMC2

Professeure agrégée au Département de technologies de l’information

HEC Montréal

Voir la fiche

Alina Dulipovici, PhD est professeure agrégée au Département de technologies de l’Information à HEC Montréal. Elle est également membre du Groupe de recherche en systèmes d’information (GReSI). Son expertise s’étend aux domaines de la gestion des risques des actifs informationnels, des systèmes de gestion de la connaissance dans les organisations et du respect de la vie privée. Titulaire d’un doctorat en systèmes d’information de Georgia State University aux États-Unis, Alina Dulipovici s’implique activement dans les cours et les programmes de formation en cybersécurité à HEC Montréal et à L’École des dirigeants HEC Montréal. Elle a publié des articles de recherche dans des revues prestigieuses telles que l’European Journal of Information Systems, Journal of the Association for Information Systems, Journal of Management Information Systems, Journal of Strategic Information Systems, Information and Management, Knowledge Management Research and Practice, Journal of Knowledge Management. De plus, elle a présenté ses travaux lors de différentes conférences en systèmes d’information et en sécurité de l’information.

  • Cybersécurité / Sécurité de l’information
  • Comportements sécuritaires des employés
  • Culture organisationnelle favorable à la protection de l’actif informationnel
  • Gestion des risques liés à la protection des données
  • Partage des connaissances organisationnelles
  • Éthique et respect de la vie privée
  • Systèmes de gestion de la connaissance dans les organisations
  • Alignement stratégique des TI
  • Méthodes de recherche qualitatives

 

Amine Mhedhbi

Professeur adjoint au Département de génie informatique et génie logiciel

Polytechnique Montréal

Voir la fiche

Amine Mhedhbi est professeur adjoint à Polytechnique Montréal. Il s’intéresse à la construction et à l’analyse de systèmes de gestion de données ; ses travaux portent notamment sur les considérations de performance et de débogage, la conception d’interfaces et les applications. Amine a obtenu son doctorat en 2023 à l’Université de Waterloo. Ses recherches ont été récompensées par un VLDB Best Paper Award, un Microsoft Ph.D. Fellowship Award, un Meta Ph.D. Fellowship Finalist et un David R. Cheriton Graduate Scholarship.

  • Gestion des données
  • Analyse des données
  • 
Traitement des requêtes
  • 
Optimisation des requêtes
  • Bases de données structurées en graphes
  • 
Systèmes informatiques
  • Intergiciels et mise en cache

Benoit Aubert

Professeur titulaire au Département de technologies de l’information

HEC Montréal

Voir la fiche

Benoit A. Aubert est professeur en technologies de l’information à HEC Montréal (Canada) et membre du CIRANO (Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations). Parmi ses anciennes fonctions, il a été directeur de la Rowe School of Business à l’Université Dalhousie (Canada), responsable de la School of Information Management et professeur à l’Université Victoria de Wellington (Nouvelle-Zélande), ainsi que président-directeur général du CIRANO. Il possède une longue expérience dans la réalisation de projets de recherche et de collaborations avec l’industrie en matière de gestion des risques, portant à la fois sur les risques spécifiques liés aux technologies de l’information et sur la gestion intégrée des risques dans les organisations. Il est actuellement rédacteur en chef senior (et rédacteur en chef adjoint) du Journal of Strategic Information Systems. Il co-présidera la conférence Americas Conference on Information Systems en 2025.

  • Gestion des risques et gouvernance
  • Innovation, innovation frugale
  • Impartition et délocalisation, contrats
  • Transformation des organisations, plates-formes et nouveaux modèles d’affaires

Benoit Baudry

Professeur titulaire au Département d’informatique et de recherche opérationnelle

Université de Montréal

Voir la fiche

Benoit Baudry est Professeur en génie logiciel à l’Université de Montréal. Ses sujets de recherche incluent l’analyse et la transformation de programme, le test logiciel, la diversité logicielle et la gestion de dépendances. Il se concentre sur le logiciel qui s’exécute et contribue au logiciel open source pour l’art algorithmique.
Il a reçu son doctorat en 2003 à l’Université de Rennes, France. Il a été chercheur à l’INRIA et 2004 à 2017 et Professeur au KTH Institut Royal de Technologie de 2017 à 2023. Il a dirigé l’équipe de recherche en logiciel Diverse (INRIA) de 2012 à 2017 et le centre de recherche CASTOR (collaboration KTH-SAAB-Ericsson) de 2018 à 2022.

  • Génie logiciel
  • Test logiciel
  • Diversité logicielle
  • Chaine d’approvisionnement logicielle
  • Préservation logicielle

Benoit Desjardins

Professeur titulaire de clinique à la Faculté de médecine – Département de radiologie, radio-oncologie et médecine nucléaire

Université de Montréal

Voir la fiche

Benoit Desjardins est Professeur Titulaire de Clinique à l’Université de Montréal (CHUM). Il a fait son doctorat et plusieurs maitrises simultanées à l’Université de Pittsburgh et l’Univertité Carnegie-Mellon, combinant l’intelligence artificielle, les mathématiques pures et la philosophie formelle (logique). Il a poursuivi sa carrière à l’Université du Michigan (2002-2008) et à l’Université de Pennsylvanie (2008-2024), où il était co-directeur du laboratoire de recherche sur l’imagerie des arythmies.

Il est un expert mondial dans trois domaines : (1) l’imagerie cardiovasculaire, (2) l’intelligence artificielle et (3) la cybersécurité. Il a donné plus de 200 présentations invitées dans ces trois domaines.

Il est médecin radiologiste en imagerie cardiovasculaire. Il a reçu plusieurs Fellowship honorifiques dans ce domaine: FACR, FAHA, FNASCI. Au printemps 2022, il a passé six mois en sabbatique à Stanford.

Il est un hacker réputé, et a gagné des compétitions de hacking. Ses recherches sont sur la cybersécurité des images médicales et l’intersection entre la cybersécurité et l’IA. Il est consultant pour le FBI, responsable du cours annuel en cybersécurité à la RSNA, et membre du comité de cybersécurité de HIMSS.

Il est ceinture noire à Tae Kwon Do, tireur d’élite de compétition, et pilote de drone de course FPV.

  • Imagerie cardiovasculaire
  • Electrophysiologie cardiaque
  • CT et IRM cardiaque
  • Intelligence artificielle generative
  • Apprentissage par renforcement
  • Intelligence artificielle pour imagerie médicale
  • Cybersécurité de la santé
  • Cybersécurité des images DICOM
  • Intelligence artificielle en cybersécurité

Benoît Dupont

Directeur adjoint aux politiques publiques de l’IMC2

Professeur titulaire à l’École de criminologie

Université de Montréal

Voir la fiche

Benoît Dupont est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en Cyber-résilience et de la Chaire de recherche philanthropique en Prévention de la cybercriminalité. Il est professeur titulaire à l’École de criminologie de l’Université de Montréal et Directeur scientifique du Human-Centric Cybersecurity Partnership (HC2P), qu’il a fondé en 2021. Il siège également comme observateur représentant le monde de la recherche sur le conseil d’administration du Canadian Cyber Threat Exchange (CCTX) et fait partie du Comité scientifique du Conseil des académies canadiennes.

  • Vol d’identité
  • Piratage informatique
  • Fraude aux télécommunications
  • Écosystèmes technologiques
  • Politiques de cybersécurité
  • Gouvernance de la sécurité
  • Cybercrime
  • Technologies de l’information
  • Délinquance
  • Fraude bancaire en ligne

Benoît Robert

Professeur titulaire au Département de mathématiques et de génie industriel

Polytechnique Montréal

Voir la fiche

Ingénieur civil de formation, Benoît Robert détient un doctorat dans le domaine des systèmes experts en conception des ouvrages hydrauliques. Après avoir réalisé de nombreuses études de risques reliés aux bris de barrage, il a fondé un centre de recherche sur l’intégration des risques dans l’évaluation de la performance des systèmes essentiels (Centre risque & performance).  Ce centre est spécialisé dans l’étude des effets domino entre plusieurs réseaux soumis à des aléas d’origines anthropiques soit des combinaisons d’événements naturels, technologiques, humains, informatiques et d’actes de malveillance. Une plateforme web dédiée à la modélisation de la propagation dans le temps et l’espace des effet domino entre les systèmes essentiels a ainsi été développée. Ses projets de recherches actuels portent sur la résilience des PME et des territoires dans un contexte de changements climatiques et de transition énergétique vers l’électricité. Il enseigne la gestion des risques et les mesures d’urgences pour les municipalités mais aussi l’ingénierie de la résilience et la continuité des opérations pour les organisations et industries.

  • Analyse et gestion des risques
  • Planification des mesures d’urgence
  • Continuité opérationnelle
  • Résilience organisationnelle
  • Ingénierie de la résilience
  • Interdépendances entre infrastructures essentielles

Caroline Aubé

Professeure titulaire au Département de management

Directrice de la recherche et du transfert

HEC Montréal

Voir la fiche

Caroline Aubé est professeure titulaire au Département de management de HEC Montréal. Elle y enseigne des cours de comportement organisationnel dans les programmes diplômants, ainsi qu’à l’École des dirigeants. Sur le plan de la recherche, elle est titulaire d’une chaire sur la gestion et l’efficacité des équipes de travail.  Ses recherches ont été publiées dans différentes revues scientifiques du domaine, dont Group and Organization Management, Small Group Research, and Group Dynamics. En tant que membre du comité de direction de HEC Montréal, elle assume la Direction de la recherche et du transfert depuis 2019. Elle préside également depuis 2023, la Comité de la recherche du Bureau de coopération interuniversitaire, qui regroupe l’ensemble des vice-recteurs recherche des universités québécoises.  Détenant un Ph.D. en psychologie du travail, Caroline Aubé est aussi membre de l’Ordre des psychologues du Québec.

  • Gestion et efficacité des équipes de travail
  • Comportements contre-productifs au travail
  • Comportement organisationnel positif (ex.: flow, capital psychologique)

Claude Ananou

Maître d’enseignement au Département de management

HEC Montréal

Voir la fiche

Claude Ananou est Maitre d’enseignement au Département de management à HEC Montréal depuis 2000. Il enseigne dans les domaines du management des PME, de la création d’entreprise et du droit aux programmes de Certificat, BAA, DESG et MBA.

Il a mené des missions sur la formation d’entrepreneurs en Afrique par l’entremise des Projets internationaux de HEC Montréal et de l’AUF.

Ses champs d’intérêt portent sur l’entrepreneurship et en particulier sur les opportunités d’affaires, la culture entrepreneuriale ainsi que la relève dans les entreprises familiales.

Il est un des initiateurs de l’approche SynOpp, alternative au plan d’affaires, et a publié, comme coauteur avec Louis-Jacques Filion, un livre intitulé De l’intuition au projet d’entreprise aux Éditions Transcontinental en 2010 et Réussir sa création d’entreprise – Sans business plan aux Éditions Eyrolles en 2012

Ancien maître de conférences associé à l’Université de Bourgogne, il a également enseigné à l’École supérieure de commerce de Troyes, à l’INCG de Sétif, à l’IAE de la Réunion et à l’UQAM.

Titulaire d’un B.Sc. et d’une licence en droit (Université de Montréal) ainsi que d’un MBA et d’un DESS (Gestion patrimoine privé) de HEC Montréal.

Claude Ananou est membre du Barreau du Québec depuis 1980.

Fondateur et propriétaire d’une dizaine d’entreprises, tant en France qu’aux Antilles et au Canada, oeuvrant particulièrement dans les domaines de l’édition, de l’hôtellerie, de la santé et de la publicité.

Membre de plusieurs conseils d’administration, il a siégé au conseil d’administration de la Fondation de l’entrepreneurship du Québec pendant plus de 10 ans et est membre de la table de concertation en entrepreneuriat de la FCCQ.

  • Approche SynOpp
  • Entrepreneuriat
  • Management des PME
  • Entreprises familiales
  • Droit des affaires

Daniel Aloise

Professeur titulaire au Département de génie informatique et génie logiciel

Polytechnique Montréal

Voir la fiche

Daniel Aloise a obtenu son doctorat en mathématiques appliquées de Polytechnique Montréal en 2009. En 2010, il a reçu le prix de la Dissertation Distinguée de la Classification Society pour sa thèse de doctorat sur les méthodes exactes pour le regroupement par somme des carrés minimums, sous la supervision du professeur Pierre Hansen. Il a publié des articles dans les principales revues de fouille de données et de recherche opérationnelle au cours de sa carrière. Ses domaines de recherche comprennent l’apprentissage automatique, l’optimisation, la programmation mathématique, et comment ces disciplines interagissent pour résoudre des problèmes à l’ère des données massives. Le professeur Aloise est membre du GERAD (Groupe d’études et de recherche en analyse des décisions) et Fellow de la Chaire d’excellence en recherche du Canada en science des données pour la prise de décision en temps réel.

  • Systèmes évolutifs, d’apprentissage et adaptatifs
  • Algorithmes et Optimisation
  • Science des donnés

David Décary-Hétu

Professeur agrégé à l’École de criminologie

Université de Montréal

Voir la fiche

Professeur David Décary-Hétu est titulaire d’un doctorat en criminologie de l’Université de Montréal (2013). Il a d’abord travaillé comme maitre assistant de recherche à l’École des sciences criminelles de l’Université de Lausanne avant d’occuper son poste actuel de professeur agrégé à l’École de criminologie de l’Université de Montréal. Les principaux intérêts de recherche de Prof. Décary-Hétu portent sur les impacts de la technologie sur la criminalité. Grâce à son approche novatrice basée sur les grands et les petits ensembles de données, ainsi que sur l’analyse de réseaux sociaux, le Prof. Décary-Hétu étudie comment les délinquants adoptent et utilisent les technologies et comment ces choix façonnent la régulation de la délinquance ainsi que l’étude des délinquants par des chercheurs. Le Prof. Décary-Hétu dirige le Darknet and Anonymity Research Center (DARC) qui a été financé par le John R. Evans Leaders Funds de la Fondation canadienne pour l’innovation. Son équipe collecte et étudie les données de tous les types de délinquants qui utilisent des technologies d’anonymat telles que le darkweb, les cryptomonnaies et le chiffrement. Prof. Décary-Hétu  a publié dans des revues académiques de premier plan et est régulièrement invité dans les médias pour commenter les événements récents.

  • Analyse de la criminalité
  • Analyse de réseaux
  • Mégadonnées
  • Collecte de données en ligne
  • Crime organisé
  • Drogues
  • Fraude bancaire en ligne
  • Fraude de propriété intellectuelle
  • Marchés illicites
  • Méthodes quantitatives
  • Piratage informatique
  • Réseaux criminels
  • Réussite criminelle

Esma Aïmeur

Professeure titulaire au Département d’informatique et de recherche opérationnelle

Université de Montréal

Voir la fiche

Esma Aïmeur est professeure au Département d’informatique de l’Université de Montréal. Elle est directrice du laboratoire d’intelligence artificielle pour la cybersécurité.

Ses recherches les plus récentes portent sur l’intelligence artificielle générative, la tromperie en ligne, les fausses nouvelles, les réseaux sociaux, la sensibilisation à la cybersécurité, , l’éthique de l’intelligence artificielle et la préservation de la vie privée.

Depuis 2021, elle préside l’atelier annuel (AIofAI) associé à la conférence internationale IJCAI sur les impacts indésirables et les effets collatéraux des technologies d’intelligence artificielle.

En 2022, elle a participé au MOOC (Massive Open Online Course) de l’Université de Montréal sur les techniques de l’intelligence artificielle (des fondements aux applications).

En février 2024 elle a été membre honneur du festival mondial de Cannes en intelligence artificielle (WAICF 2024)

Esma Aïmeur est rédactrice associée pour Artificial Intelligence for Human Learning and Behaviour Change, et pour Ai-Open. Elle est également membre de l’Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’intelligence artificielle et de la société numérique (OBVIA).

  • Intelligence artificielle,
  • Assistants virtuels (chatbots),
  • Cybersécurité
  • Protection des données personnelles
  • Préservation de la vie privée,
  • Désinformation, fake news
  • Politiques de cybersécurité
  • Intelligence artificielle générative,
  • Éthique de l’intelligence artificielle,
  • Médias sociaux,
  • Gestion de profils sécuritaires,
  • Techniques de personnalisation,
  • Hygiène numérique,
  • Apprentissage à distance,
  • Systèmes de recommandation
  • Sensibilisation à la cybersécurité
  • Centre de recherche interuniversitaire sur les humanités numériques (CRIHN)
  • Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’intelligence artificielle et du numérique (OBVIA)

Ettore Merlo

Professeur titulaire au Département de génie informatique et génie logiciel

Polytechnique Montréal

Voir la fiche

Ettore Merlo est professeur titulaire à l’École Polytechnique de Montréal au Département de génie informatique et logiciel depuis 1993. Avant de se joindre à Polytechnique, il était chercheur principal du groupe de génie logiciel au Centre de recherche Informatiques de Montréal (CRIM).

Ses intérêts de recherche et son expérience portent sur le génie logiciel, l’analyse de logiciels, la sécurité des applications, les tests de logiciels, la ré ingénierie et l’intelligence artificielle. Il a également mené des recherches collaboratives en bio-informatique et en génétique humaine.

Ses projets de recherche universitaires et industriels impliquent la génération automatique des données de tests pour l’optimiseur DB-2 SQL, l’analyse automatique des vulnérabilités de sécurité par rôles et privilèges, l’identification des causes des vulnérabilités et leur réparation automatique.

Dans d’autres projets il a étudié l’analyse de similarité pour les applications logicielles de grande taille, la protection de la propriété intellectuelle des logiciels et les trousses d’hameçonnage malveillantes.

Les travaux de recherche du professeur Merlo comprennent également les applications de robotique en essaim dans le contexte de l’analyse formelle de sûreté et de sécurité du code source.

Le professeur Merlo participe au projet « DEpendable Explainable Learning » (DEEL) pour évaluer les risques et la faisabilité de l’introduction d’approches d’intelligence artificielle dans le domaine avionique. Dans le projet DEEL, l’équipe du professeur Merlo étudie également la robustesse et les tests des systemes intelligents dans une perspective d’IA digne de confiance.

Des intérêts récents du Prof. Merlo incluent aussi l’équité, les biais et l’éthique des systèmes intelligents.

  • Intelligence artificielle
  • IA digne de confiance (robustesse, fiabilité, explicabilité)
  • IA équitable, biais, éthique
  • Applications de systèmes intelligents
  • Cybersécurité
  • Sécurité des applications logiciels
  • Détection de vulnérabilités
  • Réparation automatique de vulnérabilités
  • Analyse des causes profondes de vulnérabilité
  • Détection et analyse des trousses d’hameçonnage (campagnes, risques)
  • Protection de la propriété intellectuelle du logiciel
  • Génie logiciel
  • Analyse d’artefacts logiciels
  • Analyse de similarité de logiciel
  • Détection de clones
  • Re-ingénierie des logiciels
  • Évaluation de la qualité des logiciels
  • Tests de logiciel (sélection, génération)
  • Bio-informatique

Foutse Khomh

Professeur titulaire au Département de génie informatique et génie logiciel

Polytechnique Montréal

Voir la fiche

Foutse Khomh est professeur titulaire au département de génie informatique et logiciel de l’École Polytechnique de Montréal, titulaire de la chaire d’IA du Canada CIFAR sur les systèmes logiciels d’apprentissage automatique fiables, et titulaire de la chaire de recherche FRQ-IVADO sur l’assurance qualité logicielle pour les applications d’apprentissage automatique. Il détient un doctorat en génie logiciel de l’Université de Montréal (Liste d’honneur du doyen).  Il est lauréat de la prestigieuse bourse Arthur-B.-McDonald du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) pour l’année 2023, du CS-Can/Info-Can Outstanding Young Computer Science Researcher Prize pour l’année 2019 et du prix Innovation ADRIQ-RSRI 2022. Ses domaines de recherche incluent la maintenance et l’évolution des logiciels, l’ingénierie des systèmes d’apprentissage automatique, l’ingénierie cloud, ainsi que la fiabilité et la confiance envers les systèmes ML/AI. Ses travaux de recherches ont reçues 4 Most Influential Paper Awards, 7 prix de meilleur article et plus de 16 nominations pour des prix de meilleurs articles dans des conférences majeures de génie logiciel. Il a lancé et co-organisé le symposium Software Engineering for Machine Learning Applications (SEMLA) et la série d’ateliers RELENG (Release Engineering). Il est co-fondateur du programme de formation NSERC CREATE SE4AI : un programme de formation sur le développement, le déploiement et l’entretien des systèmes logiciels basés sur l’intelligence artificielle, ainsi que l’un des chercheurs principaux du projet DEpendable Explainable Learning (DEEL). Il est également co-fondateur de l’initiative québécoise sur l’IA digne de confiance (Confiance IA Québec) et co-directeur scientifique d’IVADO. Il siège au comité de rédaction de plusieurs revues internationales en génie logiciel (par exemple, IEEE Software, EMSE, JSEP) et est membre senior de l’IEEE.

  • Cybersécurité
  • Intelligence artificielle
  • Technologie de l’information
  • Génie logiciel
  • Logiciels et développement
  • Maintenance et l’évolution des logiciels
  • Ingénierie infonuagique
  • Ingénierie des services logiciels
  • Ingénierie des systèmes d’apprentissage automatique
  • Intelligence artificielle fiable et digne de confiance

Francis Fortin

Professeur agrégé à l’École de criminologie

Université de Montréal

Voir la fiche

Francis Fortin (Ph.D. Criminologie) est professeur à l’École de criminologie de l’Université de Montréal et chercheur au Centre International de Criminologie Comparée (CICC).  Auparavant, il a œuvré à la Sûreté du Québec, entre autres à titre d’analyste en renseignement criminel et de chef d’équipe en cybersurveillance. Ses travaux de recherche portent sur le cybercrime, le renseignement, le forage de données (data mining) et l’analyse forensique. En plus d’avoir rédigé plusieurs articles scientifiques, il est l’auteur de plusieurs livres sur l’utilisation criminelles des nouvelles technologies et de leurs auteurs.

  • Linguistique légale
  • Pornographie
  • Droit et sécurité du cyberespace
  • Sécurité publique
  • Réseaux sociaux
  • Analyse de réseaux
  • Auteurs de crimes à caractère sexuelle en ligne
  • Collecte de données en ligne

Membre fondateur du Groupe de recherche interuniversitaire de linguistique légale (GRILL)

Chercheur au Centre international de criminologie comparée (CICC)

Chercheur régulier à l’Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel (INPL)

Fondateur du Groupe sur l’Analyse, la Recherche et le Développement En Source Ouverte (GARDESO)

Frédéric Cuppens

Directeur de l’IMC2

Professeur titulaire au Département de génie informatique et génie logiciel

Polytechnique Montréal

Voir la fiche

Frédéric Cuppens est professeur titulaire à Polytechnique Montréal. Depuis 2023, il est directeur de l’Institut multidisciplinaire en cybersécurité et cyberrésilience (IMC2) et responsable de la Chaire institutionnelle GEDAI sur l’identification, l’analyse et l’automatisation de la gestion des déviations et des anomalies internes. En 2002, il a co-créé un programme de maîtrise professionnel en cybersécurité, De 2003 à 2020 il a été professeur à IMT Atlantique et responsable de l’équipe IRIS du Lab-STICC. Il a été porteur de la chaire Cyber CNI sur la Cybersécurité des Infrastructures Critiques. De 2014 à 2018, il a animé le Club formation du Pôle d’excellence cyber.

  • Cybersécurité et cyberrésilience
  • Détection et réponse aux intrusions
  • Analyse et gestion de la menace interne
  • Politique de contrôle d’accès et d’usage
  • Modèle et gestion de la confiance

Frederic Schlackl

Professeur adjoint au Département de technologies de l’information

HEC Montréal

Voir la fiche

Frederic Schlackl est professeur adjoint à HEC Montréal. Ses recherches portent sur les atteintes à la protection des données et à la vie privée et leur traitement par les organisations et les individus. Il est titulaire d’un doctorat en systèmes d’information et d’une maîtrise en gestion de l’Université de Mannheim.

  • Fuite de données
  • Violation de la vie privée
  • Comportement des utilisateurs en matière de cybersécurité
  • Gestion de la sécurité informatique

Fyscillia Ream

Coordonnatrice scientifique de la Chaire de recherche en prévention de la cybercriminalité

Université de Montréal

Voir la fiche

Fyscillia Ream est coordonnatrice scientifique de la Chaire de recherche en prévention de la cybercriminalité où elle coordonne les activités de la Chaire et supervise les étudiants. Auparavant, Fyscillia était assistante à la rédaction à la Revue Criminologie et coordonnatrice scientifique au Réseau intégré sur la cybersécurité (SERENE-RISC) où elle était responsable de la vulgarisation d’articles scientifiques et de projets de mobilisation de connaissances. Dans son temps libre, Fyscillia est également candidate au doctorat en criminologie à l’Université de Montréal. Sa thèse porte sur la gestion du risque humain interne dans les institutions financières canadiennes.

  • Politiques de cybersécurité
  • Analyse de la criminalité
  • Technologies de l’information
  • Cybercriminalité

Gabriela Nicolescu

Professeure titulaire au Département de génie informatique et génie logiciel

Polytechnique Montréal

Voir la fiche

Gabriela Nicolescu a obtenu son B.Sc.A. (spécialisation en électronique) en 1998 et sa maitrise à l’Université Polytechnique de Bucharest en 1999.

Elle soutient sa thèse de doctorat en novembre 2002 et devient Docteur en Microélectronique de l’Insitut National Polytechnique de Grenoble. Elle reçoit ensuite le prix de la meilleure thèse en micro-électronique de l’année 2003. Ensuite elle obtient une bourse CRSNG-OTAN pour un postdoc à L’université de Montréal en collaboration avec la compagnie STMicroelectronique.

En août 2003, elle devient professeur à l’École Polytechnique de Montréal. En juin 2011, elle a été nommé professeur titulaire.

Les intérêts de recherches de Gabriela Nicolescu portent sur le méthodes de conception, la programmation et la sécurité des systèmes avancés intégrant des technologies moderne comme l’intégration 3D, les réseaux optiques ou les MEMS (Micro-Electro-Mechanical Systems).

Dr. Nicolescu est membre de l’Ordre des Ingénieurs du Québec (OIQ),  de Institute of Electrical and Electronics Engineers (IEEE) et du Regroupement Stratégique en Microsystèmes du Québec (ReSMiQ).

  • Sécurité avionique, sécurité des systèmes cyberphysiques
  • Modèles de programmation avencés pour les systèmes parallèles multi-core ou many-core avionique
  • Modélisation, simulation et exploration de l’espace de solutions pour la conception des systèmes avancés intégrant des technologies modernes tel que les systèmes sur puce 3D, les réseaux sur puce, les systèmes hétérogènes opto-electro-mécaniques.

Gilles Brassard

Professeur titulaire au Département d’informatique et de recherche opérationnelle

Université de Montréal

Voir la fiche

Jeune prodige des mathématiques, Gilles Brassard n’a que 13 ans lorsqu’il entreprend son baccalauréat à l’Université de Montréal. Lors de son doctorat à l’Université Cornell, il est séduit par « l’élégance mathématique » de la cryptographie, à tel point qu’il réoriente ses études vers cette science du codage. Par la suite, il réalise que la mécanique quantique possède un potentiel insoupçonné pour le traitement de l’information, incluant la cryptographie. Ceci conduit à l’invention révolutionnaire de la téléportation quantique, pour laquelle Thomson Reuters lui prédit un Prix Nobel.

Professeur à l’Université de Montréal depuis bientôt 35 ans, M. Brassard a reçu toutes les distinctions ou presque, dont la Médaille d’or Gerhard-Herzberg du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada et le Prix Killam en sciences naturelles. Fellow de la Royal Society, il est également Officier de l’Ordre du Canada.

  • Calcul quantique
  • Cryptographie
  • Cryptographie quantique
  • Fondements de la théorie quantique
  • Informatique quantique
  • Informatique théorique
  • Intrication quantique
  • Mécanique quantique
  • Protection de la vie privée
  • Pseudotélépathie
  • Téléportation quantique
  • Optimisation mathématique
  • Théorie de l’information quantique
  • Protocole de distribution quantique de clés

Gunes Karabulut-Kurt

Professeure agrégée au Département de génie électrique

Polytechnique Montréal

Voir la fiche

Gunes Karabulut-Kurt est titulaire d’une chaire de recherche du Canada (niveau 1) sur les nouvelles frontières des communications spatiales et professeure agrégée à Polytechnique Montréal, Montréal, QC, Canada. De 2010 à 2021, elle a été professeure à l’Université technique d’Istanbul. Elle est titulaire du prix Marie Curie et a reçu le prix du jeune scientifique exceptionnel de l’Académie turque des sciences (TÜBA-GEBIP) en 2019. Elle a obtenu son doctorat en génie électrique à l’Université d’Ottawa, ON, Canada.

  • Systèmes de télécommunications
  • Réseaux de télécommunications
  • Télécommunications mobiles et personnelles
  • Systèmes de télécommunications sans fil
  • Systèmes cyber-physiques cognitifs
  • Activités de vérification de la conception expérimentale
  • Systèmes de communication et de calcul conjoints
  • Réseaux sans fil optimisés pour l’apprentissage automatique
  • Réseaux satellitaires et spatiaux
  • Systèmes de sécurité sans fil

Hanane Dagdougui

Professeure agrégée au Département de mathématiques et de génie industriel

Polytechnique Montréal

Voir la fiche

Hanane Dagdougui est titulaire de l’Alliance de recherche industrielle CRSNG-Hydro-Québec-Mitacs en optimisation du réseau énergétique du futur (OSEF). Elle est membre régulier du GERAD (Groupe de recherche en analyse de la décision), Mila (Institut québécois d’intelligence artificielle) et le centre de recherche RQEI (Réseau d’énergie intelligente du Québec). Avant de se joindre à Polytechnique Montréal en 2017, elle a été assistante de recherche au Département d’informatique, Bio-ingénierie, Robotique et Génie des Systèmes de la Faculté de génie de Gênes, puis chercheure institutionnelle au Département de génie électrique de l’ÉTS Montréal. Ses intérêts de recherche portent sur les algorithmes, l’application de la recherche opérationnelle et l’intelligence artificielle. Elle s’intéresse particulièrement aux applications des techniques d’optimisation et d’apprentissage automatique aux problèmes des réseaux intelligents, des microréseaux, des bâtiments et des infrastructures de recharge des véhicules électriques. Elle est l’auteure et co-auteure de plusieurs livres, chapitres de livres et plus de 70 articles dans des revues et conférences internationales réputées.

  • Conversion et distribution de l’énergie
  • Systèmes énergétiques renouvelables
  • Optimisation et théories de commande optimale
  • Algorithmes d’optimisation distribués
  • Cybersécurité des réseaux électriques
  • Modélisation, optimisation et contrôle des réseaux électriques intelligents
  • Méthodes de prédiction des énergies renouvelables et de la consommation dans les bâtiments
  • Algorithmes de gestion de l’énergie et la réponse à la demande dans les bâtiments
  • Stratégies intelligentes de recharge des véhicules électriques dans le réseau

Jean Pierre David

Professeur titulaire au Département de génie électrique

Polytechnique Montréal

Voir la fiche

Jean Pierre David a obtenu son doctorat de l’Université Catholique de Louvain (Louvain-la-Neuve, Belgique) en 2002. Il est ensuite devenu professeur adjoint à l’Université de Montréal avant de transiter vers Polytechnique Montréal en 2006. En 2021, il accède au poste de professeur titulaire. Ses recherches portent sur la conception efficiente de systèmes numériques, l’informatique reconfigurable, la synthèse matérielle à partir de descriptions de haut niveau, l’arithmétique spécialisée et leurs applications pratiques, en particulier le traitement du signal, la simulation en temps réel, les communications réseau et la cryptographie. Depuis 2014, il s’intéresse à l’arithmétique de basse précision pour les réseaux de neurones en vue de leur implantation efficiente en matériel. Il est notamment auteur de « Binaryconnect : Training Deep Neural Networks with Binary Weights during propagations », une contribution fondamentale dans le domaine des réseaux de neurones binaires.

  • Conception, configuration et programmation de systèmes numériques
  • Systèmes logiques programmables (FPGA, microcontrôleurs)
  • Conception rapide, sûre et simple d’architectures numériques complexes
  • Langages de description de matériel (HDL)
  • Circuits arithmétiques spécialisés
  • Simulation en temps réel (Hardware In the Loop HIL)
  • Communications à très haut débit
  • Applications et sécurité des systèmes numériques
  • Intelligence artificielle, réseaux de neurones et leurs implémentations
  • Regroupement stratégique en microsystèmes du Québec (ReSMIQ)
  • Groupe de recherche en microélectronique et microsystèmes (GR2M)

Jean-François Godbout

Professeur titulaire au Département de science politique

Université de Montréal

Voir la fiche

Jean-François Godbout est professeur titulaire au département de science politique de l’Université de Montréal, chercheur invité au Mila – l’Institut québécois d’intelligence artificielle et directeur du microprogramme en analyse des mégadonnées en sciences humaines et sociales à la Faculté des arts et sciences. Ses recherches sont principalement axées sur la science des données, l’IA et l’apprentissage automatique. Il étudie actuellement la désinformation et la polarisation politique sur les réseaux sociaux. Il a notamment publié le livre Lost on Division: Party Unity in the Canadian Parliament et plusieurs autres analyses sur l’IA générative, le parlementarisme et les partis politiques.

  • Science des données
  • Intelligence artificielle
  • Apprentissage automatique
  • Désinformation
  • Opinion publique et élections
  • Institutions politiques comparées, Québec, Canada, États-Unis

Jérôme Le Ny

Professeur titulaire au Département de génie électrique

Polytechnique Montréal

Voir la fiche

Avant de se joindre au Département de Génie Électrique de l’École Polytechnique de Montréal en 2012, Jérôme Le Ny était chercheur post-doctorant au laboratoire GRASP (robotique) et au centre PRECISE (systèmes embarqués) à l’Université de Pennsylvanie. Diplômé de l’École Polytechnique en France, il a ensuite obtenu une maîtrise en génie électrique de l’université du Michigan, Ann Arbor, en 2003, et un Ph.D. du Massachusetts Institute of Technology (MIT) en génie aérospatial en 2008. En 2018-2019, il était chercheur invité à l’université technique de Munich. Ses recherches portent sur la théorie de la commande, notamment pour les systèmes complexes distribués. Il s’intéresse en particulier à la conception de systèmes automatisés critiques sûrs et au développement d’infrastructures intelligentes qui respectent la confidentialité des données de leurs utilisateurs.

  • Systèmes de commande, automatique
  • Robotique, systèmes autonomes, systèmes de navigation
  • Confidentialité des données et infrastructures intelligentes
  • Vérification et sécurité des systèmes cyber-physiques
  • Applications en transport et énergie

Julien Le Maux

Professeur titulaire au Département de sciences comptables

HEC Montréal

Voir la fiche

Julien Le Maux est professeur titulaire au département de sciences comptables d’HEC Montréal. Il est membre du Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO).

Ses principaux champs d’études sont la gouvernance d’entreprise, la criminalité à col blanc et la cybercriminalité.

Il publie des articles dans des revues scientifiques et professionnelles et anime des conférences sur ces différents thèmes.

Auteur des ouvrages « Analyse financière » (Éditions Chenelière Éducation) et « Gouvernance, qualité de l’information financière et fraude » (JFD Éditions), il est responsable de la maîtrise Comptabilité Contrôle Audit d’HEC Montréal, rédacteur en chef de la Revue Internationale de Cas en Gestion et dirige le Centre de cas HEC Montréal.

  • Gouvernance d’entreprise
  • Lutte contre la criminalité à col blanc
  • Évaluation d’entreprise
  • Cybersécurité

Marc Gervais

Directeur exécutif de l’IMC2

Polytechnique Montréal

Voir la fiche

Titulaire d’un doctorat en ingénierie aérospatiale de l’Université du Maryland, Marc Gervais a œuvré pendant plus de 15 ans dans le milieu du développement, de la recherche, de l’innovation et de la gestion en aéronautique aux États-Unis et en Europe avant de se joindre à l’IMC2 à titre de directeur exécutif lors de sa création.

Martin Boyer

Professeur titulaire au Département de finance

HEC Montréal

Voir la fiche

Martin Boyer est professeur titulaire au Département de finance de HEC Montréal et Fellow au CIRANO. Il fut directeur du Département de finance de HEC Montréal et de la revue Assurances et gestion des risques, et fut président de la Northern Finance Association et de l’American Risk and Insurance Association.  Il a obtenu une M.Sc. en sciences économiques de l’Université de Montréal, et un Ph.D. de la Wharton School de l’Université de Pennsylvanie. Il compte à son actif près d’une centaine d’articles publiés dans des revues scientifiques et professionnelles, et a signé plus d’une douzaine de tribunes dans les journaux québécois. Il fut professeur invité à l’Université de Colombie-Britannique, à l’Université New South Wales, à l’Université Cornell, à la Rotman School de l’Université de Toronto, à l’Université St-Gall et à l’Université Florida State. Il est présentement chercheur invité au Département de sciences économiques de l’Université de Montréal.

  • Assurances
  • Gestion des risques
  • Comportement du consommateur face à l’incertitude
  • Gestion de l’information

 

Martine Bellaïche

Professeure agrégée au Département de génie informatique et génie logiciel

Polytechnique Montréal

Voir la fiche

Martine Bellaïche  est professeure  au  Département  de génie informatique et génie logiciel  de Polytechnique.  Elle a obtenu une maîtrise en informatique de l’Université de Montréal en 1985  et un Ph.D en Télécommunication  de l’INRS , Université du Québec.  Elle dirige des étudiants à la maîtrise et au Ph.D. Ses intérêts en recherche porte sur la sécurité des réseaux (internet des objets, infonuagique, Vanet), en particulier : détection et prévention des attaques, Intrusion Detection System, évaluation du risque et des performances de systèmes de sécurité.

  • Systèmes de télécommunications
  • Réseaux de télécommunications
  • Algorithmes
  • Cybersécurité
  • Sécurité des réseaux
  • Prévention et détection d’attaques
  • Évaluation et mesures de performance des systèmes de défense contre les attaques
  • Défense des attaques de dénis de service (DDoS)
  • Sécurité dans les réseaux de capteurs et les réseaux véhiculaires (VANET)
  • Sécurité dans l’infonuagique
  • Sécurité de l’internet des objets

Masarah Paquet-Clouston

Professeure adjointe à l’École de criminologie

Université de Montréal

Voir la fiche

Masarah Paquet-Clouston est professeure adjointe en criminologie à l’Université de Montréal et membre externe du corps professoral du Complexity Science Hub à Vienne. Elle dirige également le laboratoire de recherche, le EconCrime Lab, un centre de recherche axé sur la découverte et la compréhension de crimes économiques émergents. Par le passé, elle a travaillé cinq ans comme chercheuse en cybersécurité dans le secteur privé. Elle a présenté les résultats de ses recherches lors de diverses conférences internationales, notamment Black Hat USA, DEF CON, CERT-EU, NorthSec, RSA et Virus Bulletin.

  • Délinquance économique et financière
  • Cybercrime
  • Technologies de l’information
  • Fraude bancaire
  • Marchés illicites
  • Politiques de cybersécurité
  • Méthodes quantitatives
  • Analyse de réseaux
  • Analyse de la criminalité

Mohammad Hamdaqa

Professeur adjoint au Département de mathématiques et de génie industriel

Polytechnique Montréal

Voir la fiche

Mohammad Hamdaqa, professeur adjoint à Polytechnique Montréal, dirige le Laboratoire Software and Emerging Technologies (SæT) et occupe également un poste de professeur adjoint à l’Université de Reykjavik. Spécialiste dans l’abstraction de modèles, l’automatisation et l’analyse, ses recherches visent le développement de systèmes fiables, sécurisés et durables. Il met un accent particulier sur l’apprentissage automatique et l’analyse dynamique et statique, collaborant avec des modèles pour innover dans la conceptualisation des logiciels fiables. Sa vision favorise l’empowerment des développeurs citoyens à travers des plateformes low-code accessibles. Prof. Hamdaqa a notablement avancé le développement et l’audit de contrats intelligents, de la modélisation à la génération de code et à l’audit automatique. Il est à la tête d’initiatives pour développer des approches d’audit automatisées qui renforcent la sécurité des contrats intelligents en intégrant la similarité de code et la transformation de code. Cofondateur du Centre de technologie financière à Reykjavik, il contribue à la recherche interdisciplinaire sur les fintech. Membre de l’Institut multidisciplinaire en cybersécurité et cyberrésilience (IMC2), du groupe québécois SEMLA, de la Fondation islandaise pour la blockchain, de l’IEEE CS et de l’ACM, il est un acteur clé dans l’avancement des technologies émergentes et de la sécurité informatique.

  • Génie logiciel
  • Audit et conformité des logiciels
  • Sécurité et sûreté des logiciels
  • Durabilité des logiciels
  • Logiciel alimenté par IA (AIware)
  • DevSecOps
  • Contrats intelligents (Blockchain, Gestion des identités)
  • Jumeau numérique / Industrie 4.0 – Confidentialité, sécurité et sûreté
  • Plateformes Low-code/No-code (Développement guidé par l’intention)
  • Abstraction et simulation de modèles
  • Applications natives du cloud
  • Génie logiciel pour les plateformes de calcul émergentes (par exemple, l’informatique quantique)

Mouna Hazgui

Professeure agrégée au Département de sciences comptables

HEC Montréal

Voir la fiche

Mouna Hazgui est professeure agrégée à HEC Montréal. Elle est titulaire d’un doctorat en sciences de gestion de l’université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne et d’un professorship de recherche en développement de l’expertise comptable. Ses intérêts de recherche s’articulent autour de l’évolution de la profession comptable et de l’audit dans le contexte de la transformation numérique, et s’étendent à la production et à la vérification d’informations non financières.. Ses recherches, adoptant des méthodologies qualitatives et interprétatives, ont été publiées dans des revues de renom telles que le Journal of Business Ethics, European Accounting Review, Accounting, Auding & Accountability Journal, AUDITING: A Journal of Practice & Theory, Critical Perspectives on Accounting, Journal of Accounting & Organizational Change, et Comptabilité, Contrôle et Audit. En outre, elle contribue en tant que membre à plusieurs comités éditoriaux de revues scientifiques, notamment Comptabilité, Contrôle et Audit, Critical Perspectives on Accounting, Accounting Forum, Accounting Horizons et Accounting Perspectives.

  • Régulation et évolution de la profession comptable : Technologies, durabilité et autres enjeux pratiques

Nicolas Saunier

Professeur titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines

Polytechnique Montréal

Voir la fiche

Nicolas Saunier a un diplôme d’ingénieur et un doctorat en Informatique de Télécom Paris. Il a travaillé pendant quatre ans à l’Institut National de Recherche sur les Transports et la Sécurité (INRETS, devenu IFSTTAR et maintenant partie de l’Université Gustave Eiffel) pour son doctorat, puis quatre ans au département de génie civil de l’Université de la Colombie Britannique (UBC) avec Professeur Tarek Sayed. Il a effectué un séjour sabbatique de quatre mois en 2015 au département Routes et Transport de l’Université de Lund. Il a été recruté en 2009 au département des Génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal, où il est actuellement professeur titulaire en génie des transports. Spécialisé en intelligence artificielle, ses centres d’intérêts sont les transports actifs et intelligents, la sécurité routière et la science des données pour le transport.

Sa recherche a été financée par des sources publiques et privées, en particulier le Conseil de recherche en sciences naturelles et génie (CRSNG), le fonds de recherche Québécois – Nature et Technologies (FRQNT), l’Institut de Valorisation des Données (IVADO), Transport Québec (MTQ), Transport Canada, la Ville de Montréal et WSP Canada.

Il est membre de l’IVADO, du Centre interdisciplinaire de recherche en opérationnalisation du développement durable (CIRODD) et du Centre Interuniversitaire de Recherche sur les Réseaux d’Entreprise, la Logistique et le Transport (CIRRELT), et co-dirige son laboratoire des systèmes de transport intelligents (STI). Il est membre des comités exécutifs du CIRRELT et du Réseau de Recherche en Sécurité Routière (RRSR). Il a été membre de trois comité du Transportation Research Board (TRB): applications de l’intelligence artificielle et de l’informatique avancée (ABJ70) (2011-2017), évaluation, analyse et données de sécurité (ANB20-ACS20) (2011-2022) et piétons (ANF10) (2011-2020).

  • Technologie de l’information
  • Intelligence artificielle
  • Sécurité routière
  • Systèmes de transport intelligents
  • Transports actifs: piétons, cyclistes
  • Apprentissage automatique
  • Traitement de données
  • Base de données
  • Visualisation
  • Vision par ordinateur
  • Robotique
  • Programmation
  • Recherche ouverte (données et logiciels libres)

Nicolas Vermeys

Professeur titulaire à la Faculté de droit

Université de Montréal

Voir la fiche

Me Nicolas Vermeys, LL.D. (Université de Montréal), LL.M. (Université de Montréal), CISSP, est directeur du Centre de recherche en droit public (CRDP), directeur adjoint du Laboratoire de cyberjustice et professeur à la Faculté de droit de l’Université de Montréal.

Me Vermeys est membre du Barreau du Québec et possède également une certification en sécurité informationnelle (CISSP) décernée par (ISC)2. Il est l’auteur de nombreuses publications portant principalement sur les incidences des technologies de l’information sur le droit, dont les ouvrages Droit codifié et nouvelles technologies : le Code civil (Yvon Blais, 2015) et Responsabilité civile et sécurité informationnelle (Éditions Yvon Blais, 2010).

Me Vermeys s’intéresse particulièrement aux questions juridiques liées à l’intelligence artificielle, à la sécurité de l’information, aux développements en matière de cyberjustice et, plus généralement, aux incidences des innovations technologiques sur le droit, thèmes sur lesquels il est régulièrement invité à intervenir auprès des médias et dans le cadre de conférences prononcées pour les juges, avocats, regroupements professionnels et organismes gouvernementaux au Canada et à l’étranger.

  • Cyberjustice
  • Droit et sécurité de l’information
  • Droit et intelligence artificielle

Nora Boulahia Cuppens

Directrice adjointe à la recherche de l’IMC2

Professeure titulaire au Département de génie informatique et génie logiciel

Polytechnique Montréal

Voir la fiche

Nora Boulahia Cuppens est professeure titulaire à Polytechnique Montréal dans le département de génie informatique et génie logiciel. Elle est Directrice adjointe à la recherche au sein de l’Institut multidisciplinaire en cybersécurité et cyberrésilience (IMC2), et elle est responsable depuis 2021 de la chaire CRITICAL sur la cybersécurité du secteur maritime. Elle a obtenu un doctorat de l’École nationale supérieure de l’aéronautique et de l’espace et une Habilitation à diriger les recherches de l’Université de Rennes 1 en France. Ses travaux de recherche traitent des trois dimensions de la cybersécurité : protection (GIA, politiques et protocoles de sécurité), défense (détection d’intrusion et réponses) et résilience (cible mouvante, diversification fonctionnelle) dans des secteurs d’intérêt comme les infrastructures essentielles, le transport et la 5G.

  • Cybersécurité et cyberrésilience
  • GIA
  • Politiques et protocoles de sécurité
  • Détection d’intrusion et réponses
  • Infrastructures essentielles
  • Transport
  • 5G

Olivier Grenier

Directeur associé, innovation et impacts

Polytechnique Montréal

Voir la fiche

Ingénieur physicien de formation, M. Grenier compte plus de 20 ans d’expérience en milieu universitaire. Il s’est toujours intéressé aux interactions universités – entreprises, d’abord en tant que directeur d’une infrastructure partagée en science des matériaux et ensuite comme administrateur de la recherche. Il siège sur le conseil d’administration de PROMPT depuis 5 ans.

À titre de Directeur associé – Innovation et impacts, il dirige les équipes en charge des subventions, des contrats, de la valorisation et de l’administration financière de la recherche à Polytechnique Montréal. Il est responsable du soutien à l’innovation, à l’émergence d’initiatives structurantes et à la mise en valeur des impacts de la recherche.

Omar Abdul Wahab

Professeur adjoint au Département de génie informatique et génie logiciel

Polytechnique Montréal

Voir la fiche

Omar Abdul Wahab est professeur à Polytechnique Montréal depuis août 2022. Il travaille dans le domaine de la cybersécurité, explorant ses divers aspects : techniques, humains, environnementaux et stratégiques. Il orchestre avec succès plusieurs projets de recherche en collaboration avec des partenaires gouvernementaux et industriels, dédiés à l’élaboration de solutions innovantes pour sécuriser des technologies de pointe telles que le Cloud Computing, l’Internet des objets et l’Intelligence artificielle. Il siège également comme Rédacteur associé au sein de la revue IEEE Transactions on Services Computing.

  • Cyberdéfense et cyber résilience
  • Sécurité de l’Internet des objets
  • Sécurité de l’Intelligence artificielle
  • Sécurité infonuagique
  • Détection et identification d’intrusions
  • Réponse aux incidents
  • Renseignement sur les menaces
  • Prise de décision stratégique en cybersécurité
  • Retombées environnementales et humaines de la cybersécurité

Philippe Doyon-Poulin

Professeur adjoint au Département de mathématiques et de génie industriel

Polytechnique Montréal

Voir la fiche

Philippe Doyon-Poulin est professeur en ingénierie cognitive à Polytechnique Montréal et membre de l’institut en valorisation des données (IVADO). Il enseigne et mène des recherches sur la conception et l’évaluation de postes de commande pour la prise de décision dans des systèmes complexes. Ses thèmes de recherche sont la conscience de la situation, la charge mentale de travail, la performance humaine, l’interactivité et la visualisation de données pour les systèmes à sûreté critique. Ses travaux sont appliqués aux domaines de l’aviation, du médical et du manufacturier. Il a travaillé 8 ans en ingénierie des facteurs humains à Bombardier Aéronautique où il a réalisé plus de 25 rapports de certification pour montrer la conformité avec les nouveaux règlements aériens sur l’utilisabilité du poste de pilotage 525.1302 et l’erreur humaine 525.1309.

  • Conception centrée-utilisateur
  • Utilisabilité
  • Expérience utilisateur (UX)
  • Ingénierie cognitive
  • Facteurs humains en aviation
  • Évaluation de la performance humaine
  • Poste de pilotage

Quentin Cappart

Professeur adjoint au Département de génie informatique et génie logiciel

Polytechnique Montréal

Voir la fiche

Quentin Cappart est professeur à Polytechnique Montréal au département de génie informatique et de génie logiciel. Il est également membre régulier du CIRRELT, membre de l’association pour la programmation par contraintes, et membre affilié au MILA. Il dirige le groupe de recherche CORAIL, qu’il a co-fondé.

Avant cela, il était post-doctorant boursier d’IVADO à Polytechnique Montréal et a travaillé en tant que stagiaire de recherche chez ElementAI (maintenant ServiceNow Research). Il détient un diplôme de bachelier en génie (2012), une maîtrise en génie informatique (2014), une maîtrise en gestion (2018), et un doctorat en sciences de l’ingénieur (2017) de l’Université catholique de Louvain (Belgique).

  • Recherche opérationnelle et science de la gestion
  • Optimisation
  • Intelligence artificielle
  • Modélisation mathématique
  • Optimisation combinatoire
  • Apprentissage par renforcement
  • Programmation par contraintes
  • Algorithmes de recherche
  • Recherche opérationnelle
  • Apprentissage automatique

Samuel Pierre

Professeur titulaire au Département de génie informatique et génie logiciel

Polytechnique Montréal

Voir la fiche

Pour la biographie complète du professeur Samuel Pierre, veuillez visiter la page suivante: https://www.larim.polymtl.ca/index.php/biographie

  • Systèmes de télécommunications
  • Réseaux de télécommunications
  • Télécommunications mobiles et personnelles
  • Systèmes de télécommunications sans fil
  • Réseautique mobile
  • Informatique mobile
  • Systèmes informatique répartis
  • Conception de réseaux
  • Formation en ligne

Samuel Tanner

Professeur titulaire à l’École de criminologie

Université de Montréal

Voir la fiche

Professeur titulaire à l’École de criminologie de l’Université de Montréal, Samuel Tanner est également chercheur régulier à l’Observatoire International sur les Impacts Sociétaux de l’IA et du Numérique (OBVIA) et membre du CÉRIUM. Il est le fondateur et responsable du laboratoire de recherche sur la technologie, l’activisme et la sécurité, LarTAS. Ses derniers intérêts de recherche portent sur le vigilantisme numérique, ainsi que sur le rôle des plateformes numériques dans la production et diffusion des discours de droite radicale.

  • Impact des technologies sur la sécurité
  • Extrémisme violent
  • Mouvements sociaux
  • Cultures numériques et sécurité
  • Nouvelles technologies
  • Technologies de l’information
  • Contrôle, organisations et cultures technologiques
  • Désinformation

Laboratoire de recherche sur la Technologie, l’Activisme et la Sécurité (LarTAS)

Simon Dermarkar

Professeur agrégé au Département de sciences comptables

HEC Montréal

Voir la fiche

Simon Dermarkar est CPA auditeur, avocat et professeur agrégé à HEC Montréal où il dirige un groupe de travail sur l’implantation de l’IA en enseignement et en recherche. Il a obtenu sa maîtrise et son doctorat en comptabilité de l’Université Laval. Avant d’entamer ses études doctorales, il pratiquait en audit financier au sein d’un grand cabinet d’expertise comptable. Il est membre du Comité des programmes ainsi que du Comité de discipline de l’Ordre des CPA du Québec. Ses intérêts de recherche portent sur l’encadrement de la pratique professionnelle de la comptabilité et de l’audit ainsi que sur la gouvernance des organismes qui veillent à cet encadrement. Il s’intéresse également aux impacts engendrés par la transformation numérique sur la profession comptable ainsi que sur l’évolution relative aux mécanismes de reddition de comptes au chapitre du développement durable et, plus particulièrement, de la protection des renseignements personnels.

  • Audit
  • Comptabilité financière
  • Transformation numérique de la profession comptable
  • Commercialisation des services d’audit
  • Mouvances réglementaires entourant la profession comptable

Soumaya Cherkaoui

Professeure titulaire au Département de génie informatique et génie logiciel

Polytechnique Montréal

Voir la fiche

Soumaya Cherkaoui est professeure titulaire au département de génie informatique et logiciel de Polytechnique Montréal. Avant de rejoindre le monde universitaire en tant que professeur en 1999, elle a travaillé dans l’industrie en tant que gestionnaire de projet pour l’industrie aérospatiale.  Ses recherches portent sur l’intelligence en réseau sécurisée et préservant la vie privée, l’intelligence périphérique et l’apprentissage fédéré.  Ses recherches ont des applications dans divers secteurs tels que les réseaux de communication, l’IdO et l’IdO industriel, les voitures automatisées et le réseau électrique.  Ses travaux ont donné lieu à des transferts de technologie vers des entreprises et à des technologies brevetées.  Elle a été nommée par l’IEEE Communications Society présidente du comité technique IoT & Ad Hoc and Sensor Networks en 2020 et conférencière émérite de l’IEEE Communications Society en 2021. Elle a reçu le Mirela Notare Award 2023, le IEEE Bio-Inspired Computing STC Leadership Award 2023, et a été nommée « Star » par N2Women. Elle est membre émérite du Conseil de Recherche de MITACS.

  • Convergence des réseaux de communications et de l’intelligence artificielle
  • Intelligence artificielle connectée (sécurité, durabilité, confiance)
  • Apprentissage fédéré (efficacité, sécurité, confidentialité et applications : ex. véhicules autonomes, IoT, IoT industriel).
  • Apprentissage automatique quantique et applications (ex. : cybersécurité)

Tarek Ould-Bachir

Professeur adjoint au Département de génie informatique et génie logiciel

Polytechnique Montréal

Voir la fiche

Tarek Ould-Bachir détient une M.Sc.A. et un Ph.D. en génie électrique de Polytechnique Montréal, obtenus respectivement en 2008 et 2013. De2007 à 2018, il a occupé divers postes au département de Recherche et développement de la compagnie OPAL-RT Technologies. De 2018 à 2020, il a été associé de recherche à Polytechnique Montréal. Il est présentement professeur adjoint au Département de génie informatique et génie logiciel de Polytechnique Montréal.

  • Architecture d’ordinateur et conception
  • Systèmes intégrés à très grande échelle (VLSI)
  • Modélisation mathématique
  • Systèmes de contrôle
  • Modélisation et simulation
  • Études de modélisation et de simulation
  • Systèmes numériques
  • Synthèse à haut niveau
  • Systèmes temps-réel
  • Systèmes embarqués
  • Systèmes cyber-physiques
  • Sécurite des systèmes cyber-physiques
  • Arithmétique des ordinateurs
  • Calcul haute performance
  • Architecture des ordinateurs
  • Architectures spécialisées
  • Circuits intégrés programmables (FPGA)

Vincent Gautrais

Professeur titulaire à la Faculté de droit

Université de Montréal

Voir la fiche

Vincent Gautrais est professeur titulaire à la Faculté de droit de l’Université de Montréal et chercheur au Centre de recherche en droit public (CRDP), centre où il a été le directeur pendant 8 ans (2014 – 2022). Depuis le 1er juin 2015, il est le titulaire de la Chaire L.R. Wilson sur le droit des technologies de l’information et du commerce électronique. Il enseigne plusieurs cours en droit des affaires et en droit des technologies. Depuis 1992, il a eu l’occasion de produire des recherches, conférences, livres, publications relatives notamment au droit des affaires électroniques, aux contrats électroniques, à la cyberconsommation, à la sécurité des réseaux, aux règlements des différends par et pour Internet, aux questions de propriété intellectuelle et à la vie privée.

Du 1er juin 2005 au 31 mai 2015, il a été titulaire de la Chaire d’excellence de l’Université de Montréal en droit de la sécurité et des affaires électroniques. Préalablement, Vincent Gautrais a été professeur à l’Université d’Ottawa, section de common law. Il est diplômé de l’Université de Rennes 1 en France (Licence, Maîtrise) et de l’Université de Montréal (LLD, LLM, LLB). Sa thèse de doctorat, publiée en 2002 chez Bruylant (Bruxelles), s’intitule « Le contrat électronique international ». Il est également avocat au Barreau du Québec.

  • Droit des technologies de l’information et de la communication
  • Normativité numérique
  • Commerce électronique
  • Contrats électroniques
  • Cyberconsommation
  • Vie privée et Internet
  • Sécurité informatique

Vincent Grégoire

Professeur agrégé au Département de finance

HEC Montréal

Voir la fiche

Vincent Grégoire est professeur agrégé au département de finance à HEC Montréal, où il détient le professorship de recherche an analyse de mégadonnées financières. Il est titulaire d’un doctorat en finance de l’Université de la Colombie-Britannique et de diplômes en génie informatique et en ingénierie financière de l’Université Laval. À travers ses travaux, il cherche à comprendre les enjeux liés à la cybersécurité et leurs impacts afin de contribuer à l’amélioration de la cyberrésilience des marchés financiers.

  • Économie de l’information
  • Microstructure de marché
  • Analyse de mégadonnées financières
  • Cybersécurité et finance
  • Applications apprentissage machine en finance

 

Yves Joanette

Professeur titulaire à la Faculté de médecine

Vice-recteur adjoint à la recherche

Université de Montréal

Voir la fiche

Le Dr Yves Joanette est Professeur titulaire à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal. En 2019, il a été nommé premier directeur du Consortium en santé numérique de l’Université et par la suite Vice-recteur adjoint à la recherche depuis juin 2020. De 2011à 2019, il a été Directeur scientifique de l’Institut du vieillissement des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC). Précédemment, il a été Président-directeur général du Fonds de recherche Québec – Santé et président de son Conseil d’administration après avoir été pendant plus de dix ans le Directeur de la recherche à l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal. Le Dr Yves Joanette est membre fondateur du World Dementia Council et en a assuré la présidence de 2016 à 2018.
Chercheur de renommée internationale, l’équipe de recherche du Dr Joanette s’articule autour des processus du vieillissement et des troubles de la cognition de la personne âgée, en lien avec ses habiletés de communication. Il s’intéresse tout à la fois aux bases neurofonctionnelles du vieillissement cognitif normal, qu’aux impacts de lésions focales et neurodégénératives. Avec son équipe, il contribue activement à la dissémination des résultats de recherche et à l’introduction de pratiques cliniques exemplaires.
Boursier des IRSC de 1982 à 1992 (Fellow et Scientist), et membre de l’Académie canadienne des sciences de la santé, le Dr Yves Joanette a reçu plusieurs distinctions, dont des doctorats honoris causa accordé par l’Université Lumière de Lyon (France) et par l’Université d’Ottawa.

  • Neurosciences cognitives
  • Communication
  • Vieillissement
  • Maladies neurodégénératives
  • Neuroimagerie fonctionnelle
  • Innovations technologiques